Bienvenue
Connexion automatique    Nom d’utilisateur:    Mot de passe:    
           



Répondre
  
Nouveau
Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Fès Le Coeur Du Maroc
Auteur Message
Répondre en citant

Message Fès Le Coeur Du Maroc 


 
La plus belle ville du monde pour beaucoup de marocains qui s'intéressent à l'histoire de leur pays, Fès a été fondée peu après l'arrivée de l'islam au Maroc. Plusieurs dynasties ont participé à son développement.Un petit résumé de l'histoire du Maroc.


Fondation de Fès


La ville « Medinat Fas » a été fondée par Idrîs Ier en 789 à la place de l'actuel quartier des Andalous au centre du Maroc. En 809, Idris II fonde « al-Aliya » sur l'autre rive de l'oued de Fès. Al Aliya se développe très vite et devient une véritable ville avec mosquée, palais et kisariya (halle, marché).

Les sources d'eau vitales aux alentours de Fès, qui avant même sa fondation étaient connues et louées en chanson, ont sans aucun doute été un critère important lors du choix de l'emplacement pour la future métropole.

Les évolutions suivantes sont dues à deux vagues successives d'émigration : à partir de 817-818 s'installent dans Fès fondée par Idrîs Ier près de 800 familles andalouses expulsées par les Omeyyades de la ville espagnole de Cordoue. Peu de temps après environ 2000 familles bannies de Kairouan s'installent sur l'autre berge. La mosquée universitaire « al-Qarawiyine » fondée au IXe siècle devient l'un des centres spirituels et culturels les plus importants de l'Islam. Son influence se fait ressentir jusque dans les écoles de l'Espagne islamique et au-delà vers l'Europe.

Les nouveaux arrivants apportent avec eux aussi bien un savoir-faire technique et artisanal qu'une longue expérience de la vie citadine du Maroc. Sous leur impulsion, Fès devient un centre culturel important et après la fondation de la mosquée universitaire Qairawin le cœur religieux du Maroc.

Fès se trouve à un emplacement particulièrement avantageux au Maroc, au croisement de routes commerciales importantes, au cœur d'une région naturellement généreuse avec des matières premières précieuses pour l'artisanat (pierre, bois, argile). Ceci lui permet de se développer très rapidement. Fès se trouve notamment sur la route des caravanes allant de la Méditerranée à l'Afrique noire en passant par la grande ville commerciale Sidjilmassa (disparue au XVIIe siècle) dans la région de Tafilalt (ce qui correspond de nos jours à la région de Rissani/Erfoud).


Moyen Âge

Les deux parties de Fès s'unissent au Moyen Âge, détruisant le mur qui les séparait. Fès perd son rôle de capitale avec la fondation almohade de Marrakech au XIe siècle mais le reprend en 1250 grâce à la dynastie mérinide. Sous leur règne, la nouvelle ville El Medinet El-Beida (la ville blanche) est fondée en 1276, elle est équipée de remparts, de palais et de jardins. Elle est rapidement connue sous le nom de Fès Djedid (la nouvelle Fès) en opposition à Fès el Bali (la vieille ville). La population juive qui se trouvait aux alentours du palais est forcée de partir et le mellah (ghetto dans lequel vivaient les Juifs sous la protection du sultan) se forme dans l'ancien quartier de la garnison des archers syriens. Au début du XIVe siècle (apogée de l'art hispano-mauresque), la ville connaît une forte croissance. L'université de Fès est alors connue mondialement. Grâce aux caravanes allant jusqu'au port de Badis dans le Rif, Fès est en permanence liée à l'Espagne islamique et à l'Europe. En 1471, la ville tombe aux mains de la dynastie Beni Wattas.


XVI-XVIIIe siècles

En 1522, Fès souffre d'un tremblement de terre qui détruit la ville en partie. Dans les années qui suivent, de nombreux bâtiments sont reconstruits, restaurés ou remplacés par des nouveaux. La dynastie des Saadiens prend Fès en 1554 mais choisit Marrakech comme capitale. À la fin du XVIIe siècle, avec les débuts de la dynastie alaouite, Moulay Ismail choisit Meknès comme nouvelle capitale. Il installe à Fès une partie du clan des Udaia qui l'avaient aidé à gagner le pouvoir. Après sa mort (1727), les Udaia se révoltent, ils ne seront chassés de Fès qu'en 1833 par Abd er Rahman. Moulay Abdallah, le successeur de Moulay Ismail, fait de Fès son lieu de résidence et fait rénover ou nouvellement construire mosquées, écoles (madrasas), ponts et rues, les rues de Fès Djedid sont pavées.

XIXe siècle

Au XIXe siècle, les deux anciennes parties de la ville sont reliées à de nouvelles constructions comme le palais Boujloud. Jusqu'au début du protectorat en 1912, Fès est la capitale du Maroc.


Le protectorat français et l'indépendance

C'est à Fès que le traité de protectorat français et espagnol (pour le Nord du pays ainsi que le Sahara Occidental) est signé le 30 Mai 1912. Moins de trois semaines après la signature, des émeutes éclatent dans la ville. Rabat est déclarée officiellement capitale du Maroc, Fès reste cependant un lieu de résidence royal important et un centre culturel, artisanal, commercial mais aussi politique. L'istiqlal (Parti de l'Indépendance) est établi à Fès par Allal El-Fassi. Beaucoup des initiatives pour chasser l'occupant français partent de Fès. En 1944, est rédigé le manifeste pour l'indépendance dans une maison de l'ancienne médina, aujourd'hui place de l'Istiglal. La ville sera l'objet d'émeutes dans les années 80 et début 90.

Sous la direction de Lyautey et d'après les plans de l'architecte Henri Prost, une nouvelle ville se développe dans les environs de Dar Debibagh au sud de Fès Djedid. Si elle fut dans un premier temps le quartier résidentiel des européens, la « ville nouvelle » a continué à se développer comme ville arabe moderne avec de nouveaux quartiers de villas. Les autorités, institutions et entreprises de services s'y sont installées.


Aujourd'hui


Fès compte actuellement environ 1 400000 habitants. C'est une des plus grande ville du Maroc Aujourd’hui la ville de fes compte deux parties :

- Fès Médine est classée patrimoine mondial de l'UNESCO.

- Fès ville nouvelle (Dar Dbibegh) qui reflète la modernisation et le développement économique du pays. Ainsi, c'est dans cette partie de Fès que se rencontrent modernité (centres commerciaux, buildings, hôtels 5 étoiles...) et culture.

Ces dernières décennies, le tourisme n'a cessé de se développer (1 million de visiteur par an) et est devenu un important facteur économique. Ceci est devenu d'autant plus important grâce à des manifestations culturelles telle que celle au courant de juin de chaque année<>.



_________________
Avant de critiquer oubli pas que toi aussi un jour tu as débuté


http://soha-creation.xooit.com/index.php
Visiter le site web du posteur
Auteur Message

Message Publicité 

PublicitéSupprimer les publicités ?


Auteur Message
Répondre en citant

Message Fès Le Coeur Du Maroc 



 
Fès est composée de deux villes Fès el Bali fondée en 809 par les Idrissides et Fès Jdid édifiée par les Mérinides au XIIIème siècle.Fès el Bali et Fès Jdid

Fès el Bali :

Les deux monuments les plus importants édifiés au IXème siècle sont la Mosquée Karaouiyine et la Mosquée des Andalous.


  
La Mosquée Karaouiyine est fondée par Fatima El Fihria en 859. Le minaret est érigé en 955. Le Sultan Almoravide Ali Ben Youssef lui donne ses dimensions actuelles en 1135. Son nom vient du quartier où elle est érigée, quartier habité par des réfugiés originaires de Kairouan. Elle devient la première université du pays et accueille des hôtes célèbres tels l'historien Ibn Khaldoun, le poète et écrivain Ibn al Khatib, le médecin philosophe Averroès, Léon l'Africain
Dès sa construction, la Mosquée Karaouiyine est devenue le cœur de la cité. Tout autour, les commerçants se sont regroupés par spécialité. Chaque souk réunit ceux qui vendent un seul type de produits : Souk des Chrabliyines (babouches), Souk el Henna (henné), Souk Chemaïnes (cierges), Souk el Attarine (épices).
Les artisans sont eux aussi regroupés par quartier et par corporation : teinturiers, dinandiers (sur la Place Seffarine où se trouve l'entrée de la bibliothèque de la Karaouiyine), tanneurs, tisserands, menuisiers (sur la Place Nejjarine avec sa célèbre fontaine ornée de zelliges et son fondouk récemment restauré et transformé en musée du bois)


toits de la Mosquée Karaouiyine  
 
  
 
La Mosquée Al-Qarawiyyîn vue du ciel  
 
 
 
 
..........  



_________________
Avant de critiquer oubli pas que toi aussi un jour tu as débuté


http://soha-creation.xooit.com/index.php
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Répondre en citant

Message Fès Le Coeur Du Maroc 

Very Happy merci souad
une très belle ville


_________________
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Répondre en citant

Message Fès Le Coeur Du Maroc 

merci pour le passage sincerment

j'ai pas encore fini d'en parler


_________________
Avant de critiquer oubli pas que toi aussi un jour tu as débuté


http://soha-creation.xooit.com/index.php
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Répondre en citant

Message Fès Le Coeur Du Maroc 

Mosquée des Andalous 
 
 
 
La Mosquée des Andalous est un ancien lieu de culte musulman et lieu historique situé dans le quartier éponyme à Fès au Maroc. Elle est située sur la rive droite de l'oued de Fès, à proximité de la médersa Sahrij. Elle doit son nom des familles réfugiées politiques andalouses chassées de Cordoue par les Omeyyades et qui ont fondé le quartier des Andalous en 818 
 
Histoire 
Cette mosquée fut érigée en 859-860 sous le règne de la Dynastie Idrisside par une femme appelée Mariyam el Fihriya, soeur de Fatima el Fihriya, fondatrice de la Mosquée El-Qaraouiyyîn, l'autre grande mosquée historique de Fès. Le bâtiment ne servait à l'origine que de simple oratoire avant de devenir progressivement une mosquée à part entière. Les almohades dessinèrent ses limites actuelles. La dynastie des Mérinides la dota d'une fontaine dans la cour intérieure ainsi que d'une bibliothèque. Elle fut rénovée sous les Alaouites par Moulay Ismaïl. Le lieu, toujours en activité religieuse, est aujourd'hui un des multiples lieux de tourisme de Fès et est souvent cité quand il est question de l'histoire du Maroc. 
 
 
Architecture 
Située en haut d'une montée accessible par marches, la mosquée des andalous est reconnue visuellement pour son monumental portail orienté au nord, orné de zelliges avec un auvent en cèdre sculpté et par son minaret blanc doté de faïences vertes foncées. Une fontaine se situe au milieu du patio et la mosquée possède une bibliothèque. On y trouve à l'intérieur une chaire en bois datant de 980. 
 
 
Anecdotes 
Comme la quasi-totalité des lieux de cultes musulmans, son accès est interdit aux non-musulmans et il n'y a pas de visite touristique possible à l'intérieur, qui reste architecturalement banale malgré l'historicité des lieux. 
 
 



_________________
Avant de critiquer oubli pas que toi aussi un jour tu as débuté


http://soha-creation.xooit.com/index.php
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Répondre en citant

Message Fès Le Coeur Du Maroc 

La Médersa Es Sahrij (1321/1323), la plus ancienne, est située près de la Mosquée des Andalous. Elle est remarquable par la finesse de ses décors en bois, ses plâtres et ses zelliges. 

 

 
 
 

 
 
 



_________________
Avant de critiquer oubli pas que toi aussi un jour tu as débuté


http://soha-creation.xooit.com/index.php
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Répondre en citant

Message Fès Le Coeur Du Maroc 

 
 
La Médersa Attarine (1323/1325) est le type même des collèges médiévaux: son entrée superbement décorée ouvre sur un patio agrémenté d’une fontaine pour les ablutions. Les Sols et murs sont colorés par de magnifiques faïences vernissées.  
Les colonnes et leurs chapiteaux sont en marbre. Les plafonds sont en bois de cèdre sculpté. La Médersa est dotée d'une salle de prière et de l’indispensable mihrab. Les chambres des étudiants situées à l'étage ouvrent sur le patio. 

 
 
 
 
 
 
 



_________________
Avant de critiquer oubli pas que toi aussi un jour tu as débuté


http://soha-creation.xooit.com/index.php
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Répondre en citant

Message Fès Le Coeur Du Maroc 

La Médersa Mesbahia (1347) doit son nom au premier savant qui y enseigna : Mesbah Al Yaslouti. En raison d’une restauration imminente, cette Médersa est actuellement fermée au public. 
 
(j'ai pas trouver d'image ) 
 
La Médersa Bou Inania (1350) : c'est la dernière et la plus importante des médersas Mérinides de Fès qui est la seule à disposer d'une salle de prière ayant une chaire et d'un minaret. 
 
 
 
 
 
 



_________________
Avant de critiquer oubli pas que toi aussi un jour tu as débuté


http://soha-creation.xooit.com/index.php
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Répondre en citant

Message Fès Le Coeur Du Maroc 

La Médersa Cherratine (1670) : Elle a été bâtie par le premier roi alaouite Moulay Rachid. Son style est plus sobre que celui des Mérinides.






_________________
Avant de critiquer oubli pas que toi aussi un jour tu as débuté


http://soha-creation.xooit.com/index.php
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Répondre en citant

Message Fès Le Coeur Du Maroc 

BONSOIR

TRES JOLIE MON FUTUR INCHALLAH EST DE LA

J ESPERE Y ALLER UN JOUR ALORS

BIZZZZZZ


_________________
Auteur Message

Message Fès Le Coeur Du Maroc 



Montrer les messages depuis:

Répondre
Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Modération




Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation remonter




Cityscapes.ma