Bienvenue
Connexion automatique    Username:    Password:    
           



Répondre
  
Nouveau
Page 2 of 3
Goto page: <  1, 2, 3  >
Port Tanger Med - ميناء طنجة المتوسط
Author Message
Reply with quote





 



_________________
Visit poster’s website
Author Message

Post Publicité 

PublicitéSupprimer les publicités ?


Author Message
Reply with quote


TANGER MED II

Tanger Med II, cap sur l’avenir…

Depuis avril 2007, Tanger Med a pris une dimension accrue avec le lancement d’un nouveau port
à conteneurs, situé au flanc Ouest de Tanger Med I. Ce nouveau projet encore plus ambitieux que
le premier, conduira à la réalisation de nouveaux terminaux à conteneurs en eaux profondes qui
offriront une capacité supplémentaire de 5 millions de conteneurs EVP, s’ajoutant aux 3 millions du
premier port.


 

Le lancement de ce projet ambitieux a été rendu possible grâce à une évolution positive de la demande en infrastructures portuaires, à la position stratégique et optimale du détroit de Gibraltar et à l’expérience réussie du premier port. Ce second port suscite un grand intérêt auprès des opérateurs mondiaux du secteur et confirme l’avantage compétitif de Tanger Med et sa position stratégique sur l’échiquier du commerce mondial.

Le couple Tanger Med I et II bénéficiera au mieux des synergies potentielles et des économies d’échelle relatives aux infrastructures de connexion et d’appui réalisées entre 2003 et 2007 (autoroute, voie ferrée etc.).

Ce développement ambitieux s’inscrit dans la vision du Royaume consistant à valoriser au mieux ses
atouts dans la géographie du transport maritime international. Le futur complexe portuaire offrira
une capacité globale de plus de 8 millions de conteneurs EVP qui lui permettra de compter parmi les
plateformes à conteneurs de référence à l’échelle mondiale.



_________________
Visit poster’s website
Author Message
Reply with quote


Tanger Med : Bouygues décroche la construction du second terminal

L'actuel terminal à conteneurs Tanger Med 1

Une digue principale de 3800 mètres, une digue secondaire de 1200 mètres, 2800 mètres de quai et une plate-forme logistique de 150 hectares... L'Agence Spéciale Tanger Méditerranée (TMSA) a attribué un contrat de 825 millions d'euros à un groupement d'entreprises, dont Bouygues Travaux Publics est le mandataire, en vue de réaliser la seconde phase du port de Tanger Méditerranée. La part du groupe français s'élève à 335 millions d'euros. Le chantier, prévu pour durer quatre ans et demi, doit débuter au premier trimestre 2010 et mobilisera jusqu'à 2000 personnes. Le nouveau terminal à conteneurs pourra accueillir jusqu'à 7 navires simultanément. S'ajoutant à Tanger Med 1, la nouvelle infrastructure permettra au port marocain de traiter, à partir de 2014, 8 millions d'EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur), 7 millions de véhicules, 700.000 camions et 10 millions de tonnes d'hydrocarbures.



_________________
Visit poster’s website
Author Message
Reply with quote


Tanger se double d'une ville nouvelle pour assumer son développement
Pour répondre au développement du port de Tanger et de ses zones industrielles, une ville nouvelle va être édifiée à proximité pour accueillir 150.000 habitants. Coût de ce projet pharaonique: 2,15 mds€.




Le port Tanger Med pourra traiter 8 millions de conteneurs en 2012 (photo DR)

MAROC. Dans la foulée de la création du port de Tanger Med avec l’ambition d’en faire la plus importante plateforme d’Afrique et de Méditerranée, le royaume lance la création d’une ville nouvelle, à Fahs Anjra, à proximité de Tanger.

Cette ville nouvelle qui se nommera Ch'Rafate ("beauté" en arabe), s’étendra sur 1.300 hectares à l’est de sa capitale du nord. Elle sera positionnée sur un couloir naturel disposant d’espaces relativement plats s’étendant des deux côtés de la RN 2 qui relie Tanger et Tétouan.

Elle comprendra 30.000 maisons qui seront construites pour un coût de 2,15 mds€.

Cette ville est destinée à accueillir 150.000 habitants au terme des travaux, à l’horizon 2020, pour répondre à la demande de logement que va générer la création du port de Tanger Med et des zones industrielles environnantes.



300.000 emplois créés d'ici 20 ans
Le 7 janvier, juste avant le lancement de la ville de Ch'Rafate, Mohammed VI a présidé la cérémonie de démarrage des travaux de la future "grande plate-forme industrielle" du port Tanger-Med. Cette extension du périmètre dédié aux industriels marocains et étrangers doit permettre, selon ses promoteurs, la création de 300 000 emplois d'ici une vingtaine d'années.

La construction de Ch'Rafate s'inscrit dans le cadre du "plan d'aménagement d'Al Boughaz (Tanger), qui vise notamment à créer de grandes et nouvelles zones d'urbanisation, (...) orienter le développement urbain et industriel vers l'arrière pays" et tenter de limiter l’urbanisation du littoral, a-t-on souligné de source officielle.



Manque de logement
La grande métropole du nord du Maroc compte en effet désormais un million d’habitant. Et le manque de logement y est très vivace comme dans l’ensemble du pays. Le déficit est chiffré à un million de logements au niveau national.

Dès 2005, pour atténuer la pression sur les grandes agglomérations du royaume, l'Etat marocain a autorisé la construction de villes nouvelles comme Tamansourt, près de Marrakech (sud), ou Tamesna, dans la région de Rabat (centre).



_________________
Visit poster’s website
Author Message
Reply with quote


New Tanger Med port launches its challenge
 


  

 - TANGIERS - Set to become the first container port of the Mediterranean and Africa, Tangier-Med was inaugurated by Moroccan king Mohammed VI, who launched the works five years ago.
To show its ambition, the port - situated on the south side of the Gibraltar strait - welcomed on the historic occasion the largest container ship in the world, the Evelyn Maersk, which transported 11,000 containers, equivalent to 100,000 tonnes, unloaded by five giant cranes.
The realization of the Terminal 1 needed 2 billion euro of investments and the concession of 30 years for its management was granted to APM Terminals, a group owned 90% by the Maersk company, which is the third world portual operator and the first shipping company with a fleet of 250 ships and a capacity of more than 12 million tonnes.
The arrival in the port of the big ship was celebrated by a tug-boat of the French company Bourbon SA which sounded its sirens. The port, victim of its success even before moving ahead full steam, will be filled by 2015 and forces the responsible of the port to think now of its enlargement in order to welcome 8 million and a half containers per year.
''The annual temporary capacity of the Tangier-Med Traffic is 3 million and a half 20-foot containers, to be reached by 2015. For this reason, from now to 2012, Tangier-Med II will be constructed, which will add a capacity of 5 million containers'', said Said el-Hadi, president of the executive council of the special agency Tanger -Mediterranee' created to construct the port.



_________________
Visit poster’s website
Author Message
Reply with quote


The «Tangier-Mediterranean» project is a strategic priority for the economic and social development of the North Morocco region.
It is part of the economic policy orienting Morocco towards exports, based on eight clearly identified export sectors, with particular emphasis on the free trade agreement with the European Union to be implemented between 2000 and 2012 ;
Completion of the «Tangier-Mediterranean» project will have important economic effects in terms of jobs, creation of added value and foreign investment.
Its particular position on the Straits of Gibraltar, at the crossing of two major maritime routes, and 15km from the European Union will enable it to serve a market of hundreds of millions of consumers through the industrial and commercial free zones which will be run by well-known private operators.
It will also win part of the strong growth market of container transshipment and become the leading hub for cereal transshipment, a facility which is non-existent in the north-west African region at present.
The project will be implemented, coordinated and managed by TMSA, a private company with public prerogatives, operating under an agreement with the State and interacting with the different ministries involved.
The port complex will have important economic effects in terms of jobs, creation of added value and foreign investment.
In addition to the economic effects of the operation of the port, there will be important effects resulting from its construction, particularly through foreign investments, and others from the operation of the free zones (direct and indirect added value, direct gains, jobs and foreign investment).




_________________
Visit poster’s website
Author Message
Reply with quote





_________________
Visit poster’s website
Author Message
Reply with quote


43 milliards de DH pour faire du Nord une plateforme industrielle de niveau mondial L’agence TMSA vient d’acquérir 3 000 ha de terrains publics qu’elle aménagera en zones industrielles entre Tanger et Tétouan.
2 000 autres hectares en cours d’acquisition
22 milliards investis de DH à Tanger Med et 21 milliards pour les infrastructures
Principale activité : l’équipementerie automobile et ses filières.



Le nord du Maroc est ces jours-ci au centre de grandes annonces. Lancement de la troisième tranche de la zone franche de Tanger (80 ha supplémentaires), acquisition du foncier pour l’une des plus grandes plateformes industrielles du continent, un grand parc d’offshoring à Tétouan, début des travaux pour le port Tanger Med II... Bref, la région clame haut et fort sa vocation industrielle. Et les chiffres sont là pour le confirmer : le montant global des investissements réalisés à Tanger Med a atteint 22 milliards de DH entre 2003 et 2008. Mieux, ce montant sera pratiquement doublé à l’horizon 2013 puisque les infrastructures programmées coûteront 21 milliards de DH.

300 000 emplois prévus en 20 ans

En fait, cette ambition s’est beaucoup développée avec le port Tanger Med : le trafic des conteneurs devrait passer de 3 à 8 millions d’unités EVP (équivalent 20 pieds) à l’horizon 2015, soit la taille du port de Rotterdam. «Au regard des ambitions affichées, le parc de zones industrielles dont dispose la région aujourd’hui reste en deçà des attentes en matière de foncier disponible et de standards de gestion et de services», a souligné Ahmed Réda Chami, ministre de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies, lors de la présentation au Souverain du projet de création de nouvelles zones industrielles, le 7 janvier. Il faut dire qu’après la mise en œuvre du port Tanger Med en 2003, la région a amorcé une dynamique industrielle encourageante. «Ce port a en effet constitué un élément central dans la naissance d’une infrastructure logistique compétitive dans la région, qui a accéléré l’émergence d’un tissu industriel», ajoute M. Chami. Allusion est faite aux projets industriels d’envergure telles l’usine Renault-Nissan, dans la région de Melloussa, ou encore la zone franche de Tanger, qui a déjà accueilli plusieurs groupes internationaux opérant dans divers secteurs d’activité industrielle. C’est le cas notamment de Yazaki, spécialisé dans le câblage automobile, Wolkswagen (câblage électrique), Coficab (câblage automobile) et Polydesign, spécialisé dans les produits textiles pour automobile.

L’aménagement de la première zone commence cette année

La diversité de ces projets industriels a poussé le gouvernement à repenser l’aménagement de la région. C’est ainsi que l’idée d’une plateforme industrielle à plus large échelle, permettant de capitaliser à long terme sur l’avantage compétitif acquis grâce àTanger Med, est née. «La plateforme industrielle du détroit se développera de manière prioritaire dans le secteur de l’équipementerie automobile et ses filières telles que le textile et l’électronique, en support à l’usine Renault-Nissan et aux autres unités industrielles similaires en Europe», explique le ministre. Pour réaliser cette plateforme, l’Agence spéciale Tanger méditerranée (TMSA) vient de signer une convention avec le ministère des finances pour l’acquisition de 3 000 ha de terrains publics qui s’ajouteront à 2 000 autres ha en cours d’acquisition. Une première partie des terrains, objet de la convention, hébergera des activités essentiellement industrielles le long du corridor autoroutier atlantique démarrant à partir du port Tanger Med. La deuxième partie sera réservée aux activités logistiques et à l’offshoring. D’ailleurs, TMSA a signé une seconde convention avec le ministère des finances pour l’aménagement d’une zone dédiée dans la périphérie de Tétouan.
«Au courant de cette année, l’agence effectuera les études technico-économiques d’aménagement des zones ; elle finalisera le schéma directeur de développement des zones en concertation avec les départements de l’industrie, du transport et celui de l’urbanisme, et devra lancer les travaux d’aménagement de la première zone», explique Saïd El Hadi, président du directoire de TMSA.

Plus de 400 entreprises sont déjà installées dans la zone franche de Tanger
Avec tous ces projets, la région du Nord pourrait bien se hisser au rang de premier pôle industriel du Royaume. Signalons que la zone franche de Tanger compte déjà plus de 400 entreprises employant près de 40 000 personnes. La zone de Melloussa, qui héberge le projet de l’alliance Renault-Nissan, devrait également engendrer plus de 15 milliards de DH d’investissements privés et proposer plus de 36 000 postes d’emploi. Ces chiffres seront dopés par la mise en œuvre de la grande plateforme industrielle qui permettra la création de 300 000 postes dans les 20 prochaines années.
Rappelons enfin que la zone libre de Tanger abrite des industries agroalimentaires, le textile et cuir, les industries métallurgiques, mécaniques, électriques et électroniques, l’industrie chimique et para-chimique et les hautes technologies.
Plusieurs activités de services y sont également autorisées comme la maintenance et l’entretien, l’assistance technique et la formation des entreprises, des activités immobilières, ingénierie et bureaux d’études techniques, des services d’informatique et bureautique, des laboratoires d’essais et des entreprises d’import et d’export.


http://www.lavieeco.com/economie/12684-43-milliards-de-dh-pour-faire-du-nor…



_________________
Visit poster’s website
Author Message
Reply with quote



Tanger-Med Maritime Terminal designed by a Morrocan
  











_________________
Visit poster’s website
Author Message
Reply with quote

















_________________
Visit poster’s website
Display posts from previous:

Répondre
Page 2 of 3
Goto page: <  1, 2, 3  >
Modération




Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation remonter




Cityscapes.ma