Bienvenue
Connexion automatique    Nom d’utilisateur:    Mot de passe:    
           



Répondre
  
Nouveau
Page 1 sur 1
La fin de Saddam
Auteur Message
Répondre en citant

Message La fin de Saddam 

...

Plusieurs témoins ont assisté à la pendaison de l’ancien dictateur, peu après 4 heures, samedi matin à Bagdad. Ils racontent.

Quelques instants avant sa pendaison, Saddam Hussein a tenu à adresser un message à la population irakienne. Un message en forme de mise en garde. « J'espère que vous resterez unis et je vous mets en garde : ne faites pas confiance à la coalition irakienne, ces gens sont dangereux », a lancé l’ancien raïs. Avant d’ajouter, comme une ultime bravade : « Je n’ai peur de personne », d’après le témoignage de Mounir Haddad, juge à la cour d'appel du Haut tribunal pénal irakien, qui a assisté à l’exécution.

« Saddam Hussein semblait très calme. Il n'a pas tremblé. Il n'a pas essayé de résister, n'a rien demandé. Il tenait un coran dans sa main qu'il a souhaité envoyer à une personne. A un moment, il a tourné sa tête vers moi comme pour me dire ‘n'aie pas peur’, c'était une sensation très bizarre", explique le Conseiller à la sécurité nationale, Moaffaq al-Roubaï. Une fois sur le gibet, Saddam "a refusé qu'on lui mette une cagoule sur la tête. Il y a eu un bref face-à-face, et l'autre a cédé", laissant le visage du supplicié découvert.

"Tout a été filmé, de la remise de Saddam aux Irakiens jusqu'à la potence"

Puis vint le moment de la pendaison. « Cela s'est passé très vite », explique un autre responsable irakien . « Il avait les mains liées et les jambes entravées. Mais son visage était découvert. Il semblait calme et a dit une brève prière (la profession de foi des musulmans - il n'y a d'autre dieu qu'Allah et Mohamed est son prophète), tandis que des policiers le faisaient monter à la potence et lui passaient une corde autour du cou. Il est mort sur le coup ». Un autre témoin confie avoir vu le corps de Saddam "dans une ambulance". "Il avait le cou brisé", lâche-t-il.

« Saddam est apparu comme un homme brisé », témoigne Mouaffak al Roubaï. "Tout a été filmé, depuis la remise de Saddam aux Irakiens jusqu'à la potence", a-t-il confirmé, ajoutant que la télévision publique diffuserait "très prochainement ces images". "Montrer ces images relève d'une décision politique de nos dirigeants. C'est une question cependant très sensible et nous ne voulons pas exciter certaines personnes", a-t-il souligné.

source : http://www.lefigaro.fr


_________________
Visiter le site web du posteur
Auteur Message

Message Publicité 

PublicitéSupprimer les publicités ?


Montrer les messages depuis:

Répondre
Page 1 sur 1
Modération




Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation remonter




Cityscapes.ma