Bienvenue
Connexion automatique    Nom d’utilisateur:    Mot de passe:    
           



Répondre
  
Nouveau
Page 6 sur 9
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Actualités
Auteur Message
Répondre en citant

Message Actualités 

--------------------------------------------------------------
RTN.ch - http://www.RTN.ch
--------------------------------------------------------------
 
 
Technologie neuchâteloise sur la planète rouge ! 
 
03.08.2007 - 06:45  
 
 
Dans le cadre de la mission Phoenix, un microscope à force atomique mis au point notamment par trois chercheurs de l'Université de Neuchâtel part pour Mars ce vendredi. Il prendra place à bord d'une fusée de la NASA qui décollera de Cap Canaveral en Floride. Objectif : étudier le passé hydrologique de la Planète rouge à la recherche d'indices confirmant la présence d'eau. Le décollage est prévu ce matin à 11h30, heure suisse. Le voyage durera neuf mois. L'atterissage de la fusée est prévu en mai 2008. /jj 
 
           inchallah  



 



_________________
Visiter le site web du posteur
Auteur Message

Message Publicité 

PublicitéSupprimer les publicités ?


Auteur Message
Répondre en citant

Message Actualités 

L’acquittement de parents qui séquestraient leur fille crée la polémique



La classe politique est indignée. La cour de cassation italienne a confirmé jeudi l'acquittement de parents immigrés musulmans qui avaient maltraité et séquestré leur fille.

Un arrêt qui confirme la relaxe décidée par la cour d'appel de Bologne des parents et du frère de Fatima, qui avaient été condamnés en première instance pour mauvais traitements et séquestration de personne.


Elle avait rejoint un ami au lieu de se rendre à son travail

Selon les magistrats, les violences exercées par le père sur sa fille n'étaient pas habituels et répondaient à un comportement jugé incorrect, la jeune femme ayant rejoint un ami au lieu de se rendre à son travail. Quant à la séquestration, pour laquelle étaient aussi poursuivis la mère et le frère de Fatima, elle été motivée par la peur qu'elle mette à exécution sa menace de se suicider, ont-ils estimé.

La ministre de l'Egalité des chances Barbara Pollastrini s'est déclarée vendredi «blessée» par cette décision. Selon la ministre, qui défend devant le Parlement un projet de loi contre la violence faite aux femmes, il confirme «l'urgence de s'occuper des droits et de la protection de nombreuses jeunes filles et femmes immigrées dans notre pays, encore victimes aujourd'hui de comportements répressifs et d'une intolérable culture patriarcale».

Une décision qui «justifie l'islam violent et radical»

La députée de Forza Italia (droite) Isabella Bertolini a quant à elle fustigé une décision de justice «qui justifie l'islam violent et radical». La présidente de l'association des femmes marocaines en Italie, Souad Sbai, a pour sa part estimé que «la situation des femmes des communautés musulmanes en Italie s'aggrave» et a souhaité «des peines plus sévères» contre les hommes qui ne respectent pas les femmes.


_________________
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien

Socrate

Auteur Message
Répondre en citant

Message Actualités 


Les imprimantes de bureau présentent  
des dangers pour la santé 
Respirez, c'est à Sydney...  
Une enquête menée sur un soixantaines d'imprimantes a en effet révélé au monde abasourdi que presque un tiers des modèles testés rejette dans l'air des résidus d'encre potentiellement dangereux. Tout cela a trait au toner, l'encre en poudre utilisée pour certains modèles, et au procédé de xérographie, du nom de la compagnie Xérox qui l'a inventé. (en savoir plus )

L'université de Technologie de Queensland, par l'intermédiaire de ses scientifiques, a mis en garde le ministère et réclame que l'on fasse le nécessaire pour légiférer sur ces émissions. Parce que certains modèles présenteraient des risques pour la santé.

Un tiers dégage donc des particules minuscules, qui s'infiltrent dans les poumons et provoquent des maladies pulmonaires, des irritations entraînant des troubles chroniques. Pas top. Ils comparent même les dégâts à ceux provoqués par la fumée de cigarette.

Le bureau où l'expérience fut menée connaissait des pointes d'émissions de ces microparticules durant les heures de bureau, aux moments où les imprimantes turbinaient à fond. Mais le problème s'aggrave lorsque l'on utilise de nouvelles cartouches, ou que les images ou les graphiques réclament une plus grande quantité d'encre.

Les scientifiques australiens, à l'origine de cette découverte, recommandent d'entreposer les imprimantes dans des endroits bien aérés pour que ces nuisances se dispersent dans l'air.

Et de porter un masque. Et de ne pas respirer à proximité d'une imprimante. Et de ne pas parler aux inconnus. Quoique pour le dernier, le rapport n'est pas évident.
 
Rédigée par Nicolas.G le samedi 04 août 2007 à 11h26  



_________________
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Répondre en citant

Message Actualités 

Proche-Orient: Olmert et Abbas se rencontrent sans grandes illusions




JERICHO (AFP) - Ehud Olmert et Mahmoud Abbas se rencontrent lundi à Jéricho, cinq jours après une visite de la secrétaire américaine d'Etat Condoleezza Rice qui n'a pu rapprocher leurs positions en vue d'une réunion internationale à l'automne.


Il s'agit de la quatrième rencontre depuis fin mars entre le Premier ministre israélien et le président palestinien, la première en Cisjordanie, sans qu'aucune percée n'eût été enregistrée entre les deux camps vers un règlement du conflit.

Lors de sa récente visite dans la région, Mme Rice n'a pas réussi à obtenir du chef du gouvernement israélien qu'il entame des discussions sur les questions clés du conflit, notamment les réfugiés, le tracé des frontières et Jérusalem.

Tout juste lui a-t-elle arraché une promesse de trouver un "accord de principes" sur les grandes lignes d'un Etat palestinien.

MM. Olmert et Abbas devraient, lors de la réunion de lundi, se cantonner une nouvelle fois aux questions secondaires du conflit.

"Nous n'avons vraiment pas beaucoup d'attentes de cette réunion", a confié à l'AFP le principal négociateur palestinien, Saëb Erakat. Il a réaffirmé que "la question la plus importante" portait sur "les discussions politiques sur le statut final" des territoires.

La réunion se déroulera dans un hôtel de Jéricho, où un important service de sécurité israélien a été mis en place. Les employés de l'hôtel ont été priés de rester chez eux jusqu'à la fin de la réunion, prévue pour durer environ deux heures.

"L'un des principaux objectifs de la rencontre est de maintenir un lien et de construire à partir de cela. Il n'y aura pas de négociations sur les questions (de fond) mais une discussion ouverte et chacun pourra soulever ce que bon lui semble", a de son côté indiqué à l'AFP un porte-parole de M. Olmert, David Baker.

"Les deux dirigeants se concentreront sur leur vision pour arriver à une solution à deux Etats", a assuré M. Baker, précisant qu'ils s'entretiendront aussi des dossiers économiques et sécuritaires.

Un haut responsable israélien a affirmé à l'AFP que M. Olmert ne devrait pas s'engager dans des négociations de fond avec les Palestiniens "avant novembre", période à laquelle devrait se tenir la réunion internationale sur le Proche-Orient, à l'appel du président américain George W. Bush.

M. Erakat a prévenu que cette réunion, pour être une réussite, devait être "bien préparée et doit se tenir sur des bases claires et précises".

M. Baker a souligné que MM. Olmert et Abbas étudieront également la mise ne place d'un "conseil économique conjoint" destiné à favoriser les échanges avec la Cisjordanie alors que la bande de Gaza reste entièrement bouclée par Israël après la prise de pouvoir des islamistes du Hamas en juin.

Un des puissants chefs du Hamas à Gaza, Mahmoud Zahar, a mis en garde M. Abbas contre la poursuite de ce bouclage. "La poursuite du siège de Gaza aura sans aucun doute des conséquences politiques graves sur le président Mahmoud Abbas", a-t-il menacé dans un communiqué.

Le Hamas a pris le pouvoir dans la bande de Gaza le 15 juin, après avoir défait sans difficultés les forces de sécurité de M. Abbas, rendant encore plus difficile une solution au conflit israélo-palestinien.

Le gouvernement palestinien a établi un plan de sécurité en Cisjordanie, qui prévoit de déployer les forces de sécurité dans les villes du territoire afin de parer à une éventuelle action violente des islamistes.



Par Imad ABOU SOUMBOL


_________________
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien

Socrate

Auteur Message
Répondre en citant

Message Actualités 

Les USA comptent 90 armes pour 100 habitants, un record du monde


GENEVE (Reuters) - Les Etats-Unis comptent 90 armes à feu pour 100 habitants et ce ratio en fait la société la plus armée au monde, établit un rapport publié mardi.


Le rapport 2007 sur les armes légères, qui émane du Graduate Institute of International Studies de Genève, estime que les citoyens américains détiennent 270 millions d'armes à feu sur les 875 millions répertoriées dans le monde.

Sur les huit millions de pistolets fabriqués chaque année, environ 4,5 millions sont vendus aux Etats-Unis.

"Il y a environ une arme à feu pour sept personnes dans le monde. Si l'on exclut les Etats-Unis, ce chiffre tombe à une arme pour dix personnes", rapporte le document.

L'Inde dispose du deuxième arsenal civil le plus volumineux au monde, avec quelque 46 millions d'armes qui n'appartiennent pas à la police ou à l'armée. Ce chiffre ne représente toutefois "que" quatre armes pour 100 personnes.

La Chine se classe troisième, avec 40 millions d'armes détenues par des civils, soit trois pour 100 habitants.

L'Allemagne, la France, le Pakistan, le Mexique, le Brésil et la Russie suivent dans le classement quantitatif des armes détenues par des civils.

RÉPARTITION INÉGALE

Si l'on ramène ces chiffres à la population, la deuxième population civile la plus armée est celle du Yémen, avec 61 armes pour 100 personnes.

Suivent la Finlande (56), la Suisse (46), l'Irak (39) et la Serbie (38). La France, le Canada, la Suède, l'Autriche et l'Allemagne sont juste derrière, avec une trentaine d'armes pour 100 habitants.

De nombreux pays pauvres, souvent associés à la violence, se classent bien plus loin. Le Nigéria, par exemple, ne compte qu'une arme pour 100 habitants alors qu'il est l'un des pays les plus violents de la planète.

"Les armes à feu sont réparties dans le monde de façon très inégale. L'image que nous avons de certains pays d'Afrique ou d'Amérique latine, que nous imaginons croulant sous les armes, est très trompeuse", a déclaré Keith Krause, directeur de l'étude.

"La possession d'armes à feu pourrait être liée à la hausse des richesses, ce qui veut dire que nous devons réfléchir à la demande future des régions du monde où la croissance économique accroît le pouvoir d'achat des citoyens", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à Genève.

Le document s'appuie sur des données gouvernementales, des études et des rapports des médias.

Sur les 875 millions d'armes dans le monde, 650 millions sont détenues par des civils et 225 millions par les forces militaires ou de police.

Il y a cinq ans, ce même rapport répertoriait 640 millions d'armes dans le monde.

"La possession d'armes par des civils est bien plus importante que nous le croyions", a précisé Krause, selon qui cette hausse est surtout due à de meilleures études et à des données plus fiables sur les réseaux de distribution d'armes.


_________________
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien

Socrate

Auteur Message
Répondre en citant

Message Actualités 

Controverse autour de Ben Laden dans un festival d'art à Sydney






SYDNEY (Reuters) - Deux oeuvres montrant Oussama ben Laden dans une pose christique et la Vierge Marie vêtue d'une burqa, présentées à l'école des Beaux-Arts de Sydney dans le cadre d'un prestigieux festival d'art religieux, suscitent la polémique en Australie.


Signées respectivement Priscilla Bracks et Luke Sullivan, ces créations, en lice pour l'attribution du Blake Prize, ont même donné lieu à une réaction indignée du Premier ministre.

"Le choix de telles oeuvres est gratuitement offensant pour les croyances de nombreux Australiens", a ainsi déploré John Howard dans un entretien publié jeudi par le Daily Telegraph.

"J'accepte la liberté artistique, mais je trouve cette toile mauvaise, extrêmement mauvaise", a quant à lui réagi Kevin Rudd, chef de file de l'opposition, évoquant l'oeuvre qui montre le fondateur d'Al Qaïda.

Au nom du jury, le révérend Rod Pattenden a rappelé que les créations sélectionnées visaient en premier lieu à susciter le débat sur la spiritualité.

"Tout comme présenter Oussama ben Laden dans une pose christique, montrer le Christ sous les traits d'un anglo-saxon blanc est malséant; il devait ressembler davantage à Oussama ben Laden qu'à un Européen", a-t-il souligné


_________________
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien

Socrate

Auteur Message
Répondre en citant

Message Actualités 

Décès de l'artiste marocaine Rajae Belmlih, une des plus célèbres voix de la chanson marocaine 
 
RABAT (MAP) - L'artiste marocaine Rajae Belmlih, l'une des plus célèbres voix de la chanson marocaine, est décédée, dimanche après midi à Rabat, à l'âge de 45 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris auprès de sa famille. 
L'état de santé de la défunte s'était détérioré dernièrement, ce qui a nécessité son transfert, vendredi dernier, de Casablanca pour être admise à l'hôpital Cheikh Zayed à Rabat.

Les obsèques de Rajae Belmlih auront lieu, lundi, après la prière de Dohr au cimetière des Chouhada à Casablanca.

Révélation de l'émission ""Mawahib"" d'Abdenbi El Jirari dans les années 80, Belmlih a commencé son parcours de chanteuse depuis son bas âge.

Sa réussite précoce ne l'a pas empêchée de poursuivre ses études jusqu'à décrocher sa licence à la Faculté des lettres de Rabat.

Après un brillant parcours au Maroc où elle a marqué les esprits avec sa chanson ""Ya Jara Wadina"", l'artiste s'installe au début des années 90, au Caire, capitale de la chanson orientale pour donner un nouvel élan à sa carrière.

Avec des albums tels ""Sabri Alik Tal"", ""Ya Rhayeb"", ""Ietiraf"", l'artiste a conquis sa place sur la scène arabe en collaborant avec de grands compositeurs, tels Jamal Salama, Mohamed Diae, Hilmi Bakr et Salah Chernoubi.

C'est avec son succès intitulé ""Chouq El Ouyoune"" que la défunte, qui était atteinte d'un cancer, avait retrouvé son public après une opération chirurgicale dans l'un des hôpitaux de Paris.

Sa voix et son talent n'ont pas laissé le public arabe indifférent, comme en témoigne le nombre de récompenses qu'elle a obtenues dans différentes manifestations artistiques depuis 1995 au festival international du Caire de la chanson et de la musique arabe à l'opéra égyptienne, puis en 1996 au festival de la chanson tunisienne et une autre distinction au 3ème festival international du Caire.

Elle fut nommée ambassadrice de l'UNICEF en 1999 en reconnaissance de ses nombreuses contributions à caractère artistique, humanitaire et caritatif.

Simple et modeste, la défunte n'a jamais attrapé le syndrome de la célébrité en dépit de ses grands succès, a assuré son manager au Maroc, le poète Abdelghaffar Benchakroun.

La dernière apparition de la défunte était lors de l'émission artistique ""Ahl al Maghna"" diffusée cet été par la deuxième chaîne 2M. Elle devait encore participer au dernier prime de l'émission Studio 2M en juillet dernier, mais sa prestation a été annulée en raison de la détérioration de son état de santé.

Rajae Belmlih, qui s'était installée aux Emirats Arabe Unis, était mère d'un enfant de 5 ans et avait la ationalité émiratie. 
Source MAP 
Ina lilah w ina ilayhi raji3oun  



_________________
<a href="http://adf.ly/?id=10323639"><img border="0" src="https://cdn.adf.ly/images/banners/adfly.350x19.1.png" width="350" height="19" title="AdF.ly - raccourcir les liens et gagner de l&#39;argent! "></a>
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Répondre en citant

Message Actualités 


إنا لله و إنا إليه راجعون



_________________
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Répondre en citant

Message Actualités 

Allah Yarhamha  
inchallah 
"A Dieu nous appartenons et à Dieu nous retournons" 



_________________
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Répondre en citant

Message Actualités 

Les agents de sécurité privés sèment la terreur à Bagdad


Fusillades, assassinats, enlèvements, voitures piégées, attentats-suicides: ce tableau du quotidien de terreur des Bagdadis ne seraient pas complet si l'on n'y ajoutait le "numéro" d'intimidation parfois mortel des agents de sécurité privés étrangers.


Deux Irakiennes qui ont eu le malheur de croiser en voiture un convoi de 4x4 d'agents de la firme de sécurité australienne Unity Resources Group circulant à vive allure ont été tuées mardi par leurs tirs "aveugles".

Le 16 septembre, ce sont 17 civils irakiens qui avaient été tués apparemment sans motif par des agents de la société américaine Blackwater, provoquant l'indignation de la population irakienne et de ses dirigeants.

Les Bagdadis finissent par avoir une véritable hantise du comportement de cow-boys de ces agents étrangers armés jusqu'aux dents dont les convois parcourent à fond de train les rues de la capital, comme en terrain conquis.

Plusieurs dizaines de milliers d'agents de sécurité privés opèrent à travers le pays en vertu d'une législation - désormais contestée - imposée par l'occupant américain en 2004, qui les exonère de toute poursuite en Irak.

"Tant que l'Etat est faible et ne pourra pas maîtriser la sécurité, ces firmes de sécurité continueront à agir à leur guise dans les rues", se lamente un passant, se présentant sous le seul prénom de Mouhanad.

"La seule obsession du gouvernement est de se protéger, lui et ses amis, tandis que les citoyens irakiens peuvent aller au diable. La victime, c'est le citoyen, ça c'est sûr."

"C'EST L'HORREUR"

Les autorités militaires américaines plaident que ces agents privés déchargent utilement l'armée de missions de routine, mais elles concèdent qu'ils ont parfois la gâchette trop facile.

Aux yeux de nombreux Irakiens, ces quelque 180 sociétés américaines et européennes forment de véritable armées privées - certains parlent mêmes de "mafias" - habilitées à tuer en toute impunité.

Les Bagdadis ont pris l'habitude de se mettre à couvert lorsqu'ils aperçoivent les gyrophares et entendent les crissements de pneus des 4x4 surmontées d'agents de sécurité, mitraillettes au poing.

"Les gens fuient. Ils ont peur de traverser la rue devant eux. C'est l'horreur. Même sous Saddam Hussein les gardes ne se comportaient pas comme ça", confie Kassi, un passant abordé dans la rue.

"Bien sûr que j'ai peur. On ne voit rien d'autre que leurs armes pointées vers les gens. Ils vont peut-être ouvrir le feu à l'aveuglette et nous tuer", explique Hassan, un autre habitant de la capitale.

Selon un rapport du Congrès américain, la firme Blackwater a été impliquée dans près de 200 incidents armés depuis 2005 et, malgré leur obligation contractuelle de ne tirer qu'en cas de légitime défense, ses agents ont ouvert le feu les premiers dans 84% des cas.

Le Premier ministre Nouri al Maliki a estimé que Blackwater, auquel l'Irak réclame huit millions de dollars d'indemnisation pour chacune des familles des victimes du 16 septembre, n'avait plus rien à faire en Irak.

Mais le ballet incessant dans le ciel de Bagdad des hélicoptères utilisés par la firme privée américaine rappelle que la page des armées privées n'est pas près d'être tournée en Irak

Par Yasser Fayçal Reuters


_________________
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien

Socrate

Auteur Message

Message Actualités 



Montrer les messages depuis:

Répondre
Page 6 sur 9
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Modération




Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation remonter




Cityscapes.ma