Bienvenue
Connexion automatique    Nom d’utilisateur:    Mot de passe:    
           



Répondre
  
Nouveau
Page 1 sur 1
Les langues et dialectes du Maroc
Auteur Message
Répondre en citant

Message Les langues et dialectes du Maroc 


L`amazighe, la langue des Berbères

L`amazighe est la langue la plus ancienne du Maghreb. L`arrivée des Amazighes au Maroc remonte au néolithique. Pour les historiens, leur origine demeure sujet à controverse. On pense qu`ils seraient autochtones, ou issus de la rive nord de la Méditerranée, ou encore originaires du sud de la péninsule arabique. Des documents archéologiques de l`Égypte ancienne attestent l`existence de l`écriture amazighe au moins 3000 ans av.J.-C. Aujourd`hui, on parle l`amazighe dans les régions rurales et dans les villes, notamment depuis l`exode rural des années 1970. Exclusivement orale, la langue berbère se divise en trois dialectes: le tarifit, dans le Nord-Est; le tamazight, dans le Moyen Atlas, dans la partie septentrionale du Haut Atlas et dans la région du Sud-Est; et le tachelhit, dans la partie méridionale du Haut Atlas et la région du Sud-Ouest. Si ces dialectes se différencient tant par la grammaire que par le vocabulaire, ils présentent néanmoins des analogies: il n`y a ni article ni pronom relatif. La pratique de la langue berbère s`affaiblit dans les villes au fil des générations, dont les dernières ont perdu tout contact avec leurs origines. Son déclin est également dû à l`exclusion dont elle pâtit dans l`enseignement, l`administration et les médias, où dominent l`arabe et les langues étrangères.


L`arabe dialectal

La langue arabe s`est implantée au Maroc par phases successives: au 7e siècle, avec l`arrivée des troupes de Oqba Ben Nafi; au 9e siècle, grâce aux nouveaux centres d`enseignement dont la célèbre mosquée-université Karaouiyne de Fès; aux 12e et au 13e siècle, marqués par l`installation des tribus hilaliennes et mâaquiliennes; au 14e siècle, par les Andalou chassés d`Espagne lors de la Reconquista chrétienne. L`arabe dialectale comprend cinq parlers arabes: le premier citadin ( mdini ) , qui s`inspire de l`Andalou, se concentre dans les villes anciennes comme Fès, Rabat, Salé et Tetouan; le parler montagnard ( jebli ) est usité dans la région du Nord-Ouest et puise ses origines dans l`amazighe; le parler bédouin ( rubi ) évolue dans les communautés des plaines atlantiques ( Gharbm Chaouïa, Doukkala, etc. ), et on le trouve aussi dans les plaines intérieures comme le Haouz de Marrakech, le Tadla et le Sous; enfin, le parler hassane ( ribi ) se pratique dans certaines régions sahariennes. L`arabe dialectal est celui que l`on parle à la maison comme dans la rue. Il ne peut être écrit, sinon sous forme de codes libres et non figés. C`est la langue maternelle des arabophones, celle à travers laquelle se forgent l`éducation et la culture populaire. Étendu sur tout le territoire marocain, il unit les différentes communautés, elles-mêmes subdivisées par la variété des dialectes. La communication avec les Arabes d`autres pays s`établit en arabe classique, et avec les étrangers en langue étrangère ( français, espagnol ou anglais ).


L`arabe classique

L`arabe classique est la langue du Coran. Il est employé dans les sphères religieuse, politique, administrative, juridique et culturelle. On le retrouve dans l`enseignement, les médias et toutes les activités à caractère savant ou élitiste. La langue arabe est une langue riche et complexe, à laquelle le livre sacré confère une dimension quasi incantatoire. En terminant; il est intéressant de noter que l`arabe s`écrit de droite à gauche.


Le français

En 1912, sous le protectorat, le français est proclamé langue officielle des institutions coloniales. Aujourd`hui encore, la langue française reste très répandue au Maroc, notamment dans les secteurs de l`administration et de l`éducation. Elle symbolise la modernité et l`ouverture vers l`occident. C`est aussi la langue que les hommes politiques utilisent à l`étranger, sauf dans les pays arabes où les échanges se font en arabe classique. Les écoles publiques intègrent à leur programme des cours de français; dans les établissements français et bilingues, la majorité des cours se tiennent en français. Les services et activités à caractère ludique ( cinémas,... ) ou culturel ( musées,... ) font autant appel à l`arabe classique qu`au français. Il en est de même pour les médias, dont les journaux télévisés et radiophoniques se déroulent en deux volets.


L`espagnol

Les premiers Espagnols, des Andalous; arrivent au Maroc au 15e siècle. En 1885, des colons s`installent dans les provinces du Sud, puis en 1912 dans les provinces du Nord. La reprise d`Ifni et des provinces sahariennes, lors de l`indépendance du Maroc, a entraîné la fin de la prédominance de la langue espagnole, qui n`est plus pratiquée que dans les anciennes régions occupées du nord du pays et dans le Sahara... .


source : http://www.er.uqam.ca/pasteur/e166344/langue.html


_________________
Visiter le site web du posteur
Auteur Message

Message Publicité 

PublicitéSupprimer les publicités ?


Montrer les messages depuis:

Répondre
Page 1 sur 1
Modération




Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation remonter




Cityscapes.ma