Bienvenue
Connexion automatique    Nom d’utilisateur:    Mot de passe:    
           



Répondre
  
Nouveau
Page 1 sur 1
Maroc-Irak-Otages
Auteur Message
Répondre en citant

Message Maroc-Irak-Otages 




Presque 712jours sont passés depuis que les deux employés de l'ambassade du Maroc à Bagdad, Abderrahim Boualem et Abdelkrim Mouhafidi, ont été enlevés, arrachés aux leurs, en Irak.

712 jours d'angoisse, d'attente et d'espoir pour leur petite famille, mais également pour leur grande famille, celle de tous les Marocains. Unies dans l'épreuve, solidaires dans la tourmente, l'une et l'autre basculent, au gré des nouvelles, entre optimisme débordant et désespoir déprimant.

A l'enchantement suscité par la libération de tel ou tel otage, succède la déception face au silence pesant qui plane sur le sort des nôtres. Les prières de tous les Marocains, elles, n'ont jamais cessé pour les voir recouvrer la liberté et leurs coeurs n'ont pas arrêté de battre très fort pour eux.

Le 20 octobre 2005, El Mohafidi et Boualem se rendaient à Amman pour percevoir leurs salaires. Ils ignoraient que leur route allait se croiser avec celle de gens sans scrupules qui allaient changer de fond en comble le cours de leur vie. Leur tort ? se trouver dans le mauvais endroit au mauvais moment.

Nulle autre explication ne peut être donnée à cet enlèvement abject. Que peut-on reprocher à un Boualem, chauffeur de son état, ou à un Mouhafidi, simple agent d'exécution ? Quel rôle politique peut-on prêter à ces modestes employés pour justifier l'injustifiable ? Par quoi peut-on expliquer le rapt de deux paisibles pères de famille citoyens d'un pays comme le Maroc qui, tant sur le plan officiel que populaire, a toujours été aux côtés du peuple irakien dans l'épreuve pénible qu'il traverse ?.

Des questions qui demeureront sans réponse de la part de la branche irakienne de la nébuleuse Al-Qaïda qui allait, quelques jours plus tard, revendiquer l'enlèvement.

Au Maroc, la consternation générale allait prendre l'allure d'un deuil national lorsque, le 4 novembre 2005, une prétendue "commission juridique" annonça son intention d'exécuter les deux citoyens marocains.

Personne n'arrivait, et n'arrive toujours pas, à comprendre pourquoi. Au nom de quelle cause menace-t-on d'ôter la vie à deux citoyens innocents ? Le Saint-Coran n'enjoint-il pas à ceux qui croient réellement en Dieu et en son messager: "Ne tuez qu'en toute justice la vie qu'Allah a fait sacrée". De quelle justice les commanditaires d'une telle sentence peuvent-il se prévaloir ici-bas et dans l'au-delà ?.

Perçu dans sa dimension spatiale, l'enlèvement de Boualem et Mouhafidi illustre le chaos qui règne dans un pays où certains groupes tentent de tailler le monde à leur pointure et où pullulent des hordes qui, sous la bannière du Jihad, se livrent au crime crapuleux.

Des centaines de personnes ont été enlevées dans ce pays. Beaucoup d'entre elles n'ont pas survécu tandis que certaines, des miraculés, ont eu la vie sauve. Des rançons auraient été parfois versées. Il n'y a cependant pas de recette pour répondre au chantage.

Sans foi ni loi, ces hordes se délectent à faire étalage de leur cannibalisme en immolant leurs otages. Summum de monstruosité et de sadisme, ils vont jusqu'à poser devant leurs caméras pour exécuter un scénario et une mise en scène dignes des films d'horreur les plus répugnants.

Pis encore, ils offrent, notamment par Internet, leur spectacle macabre à la vue du monde. Le tout au nom de la religion.

Au Maroc, pays attaché aux valeurs authentiques de l'Islam, celles prônant la tolérance et la modération et bannissant l'extrémisme et le fanatisme, la mobilisation n'a pas fléchi pour autant.

Des efforts incessants sont consentis à tous les niveaux et l'espoir continue à être nourri que les ravisseurs retrouveront la raison et rendront leur liberté aux deux innocents citoyens marocains.

Tout en exprimant la ferme condamnation de cet enlèvement odieux, SM le Roi Mohammed VI a, dans le discours prononcé à l'occasion du 30ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte, si bien traduit tout aussi bien cette fermeté que cet espoir en disant :.

"Nous exprimons Notre ferme condamnation de l'enlèvement méprisable par des bandes terroristes en Irak, des deux citoyens marocains employés de l'ambassade du Royaume à Bagdad.

Comme toi, Nous avons suivi avec une vive inquiétude et une profonde indignation, les péripéties de ce crime odieux que fustige le peuple marocain, dont toutes les composantes et les différentes sensibilités lancent des appels humanitaires et entreprennent des démarches inlassables pour obtenir la libération des deux otages".

"En dénonçant avec vigueur ces agissements inqualifiables et démentiels que condamnent toutes les morales et les religions, Nous gardons l'espoir que ces auteurs retrouveront la raison et rendront leur liberté à ces deux citoyens innocents qui appartiennent à un pays arabe et musulman n'ayant épargné aucun effort pour soutenir le peuple irakien frère dans l'épreuve qu'il traverse, en l'incitant à privilégier la voie du dialogue et en l'appelant à la modération pour qu'il puisse sortir de sa crise".

Cet optimisme continue à être partagé par tout le peuple marocain qui attend impatiemment de voir revenir Boualem et Mouhafidi, dont les visages désormais familiers en font des membres à part entière de toutes les familles marocaines.

Abderrahim Boualem, 55 ans, est installé en Irak depuis 1979. Marié à une ressortissante irakienne et père de trois enfants, il fait partie des effectifs de l'ambassade marocaine depuis 2002 en tant que chauffeur.

Quant à Abdelkrim El Mouhafidi, il est arrivé en Irak en 1982. Marié également à une Irakienne, il a été engagé, en qualité d'agent d'exécution à l'ambassade marocaine, en 1993.


_________________
<a href="http://adf.ly/?id=10323639"><img border="0" src="https://cdn.adf.ly/images/banners/adfly.350x19.1.png" width="350" height="19" title="AdF.ly - raccourcir les liens et gagner de l&#39;argent! "></a>
Visiter le site web du posteur
Auteur Message

Message Publicité 

PublicitéSupprimer les publicités ?


Auteur Message
Répondre en citant

Message Maroc-Irak-Otages 

on souhait qui revien a leur pays est a leur famille nchalah merci infiniment pour le topic

Auteur Message
Répondre en citant

Message Maroc-Irak-Otages 

dans ces jours on ecoute rien de ces 2 outages marocains, j'espre pouvoir savoir s'ils sont encore vivants ou non
que dieu les protege


_________________
والله يعلم وأنتم لا تعلمون
Auteur Message

Message Maroc-Irak-Otages 



Montrer les messages depuis:

Répondre
Page 1 sur 1
Modération




Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation remonter




Cityscapes.ma